Forum Rpg Médiéval
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Eléonore Silverglow [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Eléonore Silverglow
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Neutre
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMétier : Comédienne et chanteuse
Messages : 31
Points : 45
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/08/2015
Age : 19
Fiche RPG

MessageSujet: Eléonore Silverglow [terminé] Lun 24 Aoû - 21:57



Eléonore Silverglow




❀ Informations


❀ Nom : Silverglow
❀ Prénom(s) : Eléonore Louise Mary
❀ Age : 19 ans
❀ Date de naissance : 25 août 1448
❀ Titre : Marquise de l'Ephémère
❀ Clan : neutre, ou plutôt dans le camps de ceux qui la payent
❀ Nationalité : Anglaise
❀ Métier : Comédienne et chanteuse
❀ Situation amoureuse, état : Coeur et main à prendre
❀ Citation :
❀ Derrière l'écran


❀ Un pseudo ? Liberty Grim
❀ Comment as-tu découvert le forum ? Never Utopia
❀ Autre chose à ajouter ? J'adore le design *-* /SBAFF/
❀ Code du règlement:



❀ Apparence



En temps que comédienne, vous ne serez pas surpris de savoir qu’Eléonore parle fort et sans détour, sans pour autant dire ses quatre vérités au premier venu. Elle sait tenir sa langue au besoin mais préfèrera toujours jouer la carte de l’honnêteté, de même qu’elle saura faire sentir à quelqu’un lorsqu’elle ne l’apprécie pas. Généralement souriante et sympathique, elle a la fâcheuse tendance à exagérer ses gestes comme ses propos, en bonne actrice qu’elle est.

Quelque peu vantarde et têtue, elle adore rire et parler, raconter des histoires qu’elle joue généralement sur scène ou clame dans ces chansons, récit auxquels elle croit et qui la bercent de doux rêves. Elle n’a pas à se plaindre de sa condition pour le moment, ce qui ne l’empêche pas fomenter d’ambitieux projets, notamment celui d’un mariage avantageux puisqu’elle est parvenue à éviter toutes fiançailles jusqu’à présent. Si un prétendant se présente un jour à elle, elle tâchera de se faire son propre opinion de lui et ne pas croire bêtement les dires de son frère, bien qu’elle lui demande souvent conseil. De plus, ne comptez pas sur son pardon si vous commettez une erreur, Eléonore entretien une rancune sans borne et pardonne très difficilement à ses ennemis au point de se venger de tout outrage qu’il leur aurait fait subir.  Elle peut cependant masquer cette aigreur derrière un masque de jeune fille humble et docile lorsqu’elle a affaire à un adversaire de plus haut rang.

Elle n’est pas suicidaire au point de clamer haut et fort son mécontentement et préférera toujours tenir sa langue pour agir dans l’ombre si besoin est, se tenant au courant des dernières rumeurs pour frapper à couvert. Généralement, on la reconnait comme une jeune femme qui n'a pas froid aux yeux, qui ne craint pas la prise de parole en publique mais pourtant terrorisée par les orages. Un événement météorologique en apparence inoffensif si l'on prend des dispositions, mais qui la met dans un état de stress et d'énervement improbable.


❀ Apparence



Du haut de son mètre 70, Eléonore n’a rien de vraiment attrayant. Ni spécialement belle ni précieuse à la manière de ces dames de la Cour, elle semble avoir été façonnée pour qu’on ne la remarque pas. De longs cheveux hirsutes et ondulés tombent en cascade sur ses épaules  et jusqu’aux hanches, telle une masse épaisse d’un brun sombre presque comparable à un noir ébène qui contraste avec un serre-tête de couleur vive. Quelques mèches entourent son visage pâle au centre duquel trônent des prunelles d’un bleu métallique, pétillantes de malice. Un nez fin, mais trop pointu à son goût, surplombe des lèvres pulpeuses dont s’échappe, lorsqu’elle les ouvre pou qu’en sorte une mélodie, une voix enchanteresse qui fait sa fierté et sa renommée. De temps à autres, un pendentif enlace son cou, lors d’événements particuliers ou pour un rôle particuliers, alors que des robes des plus banales ceignent sa taille fine et mettent en évidence ses formes.


❀ Histoire



Eléonore fut la troisième fille d'un couple de paysans, et le cinquième enfant. Son père et sa mère travaillaient tous deux aux champs dans la campagne anglaise, payaient leurs impôts tant bien que mal et n'attiraient pas l'attention. On n'assigna un prénom à la petite fille qu'à l'âge de deux ans, car une maladie infantile entamèrent durant plusieurs semaines la certitude de la mère à voir son enfant survivre. Mais le Seigneur décida qu'il n'était pas encore tant de ramener le pauvre nourrisson à lui, car Il lui réservait un tout autre destin.

Elle avait quatre ans lorsque sa mère décéda avec son enfant lorsqu'elle voulu le mettre au monde. Le bambin était un garçon qu'elle ne connut jamais, mais la perte de son épouse affecta grandement le pater familias, autant par amour que par besoin. En effet, déjà à cinq ans la petite Eléonore aidait sa famille dans les champs, du moins jusqu'à ce que le père tombe lui aussi malade. Les médecins l’auscultèrent brièvement (un paysan de plus ou de moins, qu'est-ce que ça changeait ?) sans rien prescrire comme remède. Déjà dans la chambre, ça puait la mort. L'aîné s'en occupa longuement, ses deux soeurs priaient sans relâche pour son rétablissement sans que Dieu daigna les exaucer. Leur oncle les aida, aussi bien financièrement que moralement... du moins, jusqu'au décès de son père. Son comportement changea alors du tout au tout. Il exploitait chacun des cinq enfants Silverglow sans scrupule, les battait au besoin et leur faisait accomplir les tâches les plus ingrates. Tous avaient pour habitude de s'occuper de travaux sales et déshonorants, mais, avant, ils obéissaient à leur père, pas à un inconnu.

Une nuit, Eléonore avait huit ans, la petite fille se réveilla au beau milieu de la nuit. Malgré la pénombre, elle parvint à apercevoir deux silhouettes quitter discrètement la chambre. Elle aurait très bien pu rester là, sans compter qu'il pleuvait dehors, et le tonnerre grondait déjà au loin. Pourtant, malgré le sommeil, elle rejoignit son frère et sa soeur à l'extérieur. Elle les reconnut alors : la plus âgée des filles de la fratrie, Marie, accompagnée par le cadet de ses frères, Thomas. Elle n'apprit que plus tard qu'ils voulaient fuir leur oncle tyrannique, en partie parce qu'il souhaitait marier toutes les filles au premier venu pour s'en débarrasser. Et ça, Marie ne pouvait le concevoir. Elle avait toujours été comme ça, sa soeur, incapable de faire ce qu'on lui dit. La petite Eléonore l'admirait pour ça, et c'est pour lui ressembler encore davantage qu'elle persuada ses aînés de partir avec eux, sous peine de réveiller leur oncle sur le champ.

Tous les trois se retrouvèrent donc sur la route. Comme elle avait une belle voix, sa soeur chantait dans les tavernes ou sur les places, parfois accompagnée par Eléonore qui se découvrit un véritable talent pour le chant. Mais ce qui bouleversa réellement leur vie de va-nu-pieds, ce fut la rencontre d'une troupe de comédiens itinérants qui les acceptèrent. Ils étaient trois au débuts, et des acteurs supplémentaires ne leur feraient pas de mal. Au fil des "cours" de théâtre, les trois Silverglow amélioraient leur façon de faire rire les foules, exagérer leurs gestes, retenir leur texte sans le lire, puisqu'aucun n'avait eu d'enseignement.

Quand la petite eut atteint 14 ans, les autres membres de la troupes décidèrent de lui accorder une sorte de stage. Chacun des fidèles avait eu droit à un privilège, et chacun était envoyé dans un endroit pour mieux jouer un rôle spécifique. Après tout, c'est en étant totalement immergé dans une abbaye que l'on apprend rapidement à imiter un moine, n'est-ce pas ? Aussi, Eléonore devint dame de compagnie d'une jeune lady pendant près de deux mois. Evidemment, vous parvenir à ce post, tous les membres de l'Ephémère durent mettre une supercherie en place, et pour la noble qu'elle servait, la cadette Silveglow était l'enfant d'une riche famille Française, envoyée en Angleterre pour parfaire son éducation. Jamais la maîtresse de maison ne se douta de la moindre arnaque, et Eléonore acquis de cette façon les expressions de la haute société, les manières et habitudes, de sorte à le reproduire avec une fidélité déconcertante une fois sur scène.

Les années passèrent à traverser ainsi l'Angleterre de long en large, jouant aussi bien dans les châteaux que sur les places de villages, des pièces païennes ou plus sérieuses, comédies comme tragédies. La première tragédie, belle et bien réelle, qui frappa Eléonore. Son frère parvint à la convaincre de se marier avec un riche marchand qui avait des vues sur Marie. Tous deux apprirent son décès deux ans plus tard, elle avait été emportée par une fièvre, et jamais la cadette Silverglow ne se remit de cette séparation. Oui, elle parvint à passer outre le décès de sa soeur chérie, mais sa hantise du mariage avait pris racine dans ce funeste événement. Aussi, son frère ne l'incita guère à trouver un bon parti, pas plus que les autres membres de la troupe qui voyaient en elle une bonne actrice et une chanteuse hors pair. Mais depuis ses 17 ans, Thomas se fit plus pressant quant à la question de fiançailles, mais chacune de ses tentatives échouèrent, Eléonore connaissait les points faibles de son frère et en jouait avec habileté.

Désormais, la jeune femme a 19 ans et a pour famille la troupe de l'Ephémère du nom du théâtre ambulant qu'elle occupe depuis bien des années. Elle ne sait toujours pas lire ni écrire mais sa bonne mémoire lui permet de retenir les tirades des rôles principaux, bien qu'il s'agisse la plupart du temps d'improvisation pittoresques. Son frère l'accompagne souvent lorsqu'elle chante, à l'aide de l'un ou l'autre instrument, mais ses relations avec ce frère, de presque dix ans son aîné, empirent de jour en jour.


(c) Codage de la fiche par Crimi, pour Epicode


Revenir en haut Aller en bas

Eléonore Silverglow [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TwoRoses-OneKingdom :: Bienvenue à la Cour :: Révérences Souveraines-