Forum Rpg Médiéval
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Bienvenue dans l'Histoire (Premier Jet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Richard Plantagenêt
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
York
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseTitre de Noblesse : Duc de Gloucester
Métier : Connétable du Royaume
Ville : Londres
Messages : 40
Points : 97
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 28
Fiche RPG

MessageSujet: Bienvenue dans l'Histoire (Premier Jet) Sam 25 Juil - 16:21


Le Contexte


14 avril 1450

Ma chère amie
J’espère que tout se passe bien pour vous en France, mieux qu’ici en Angleterre. Rien de bien grave, je vous rassure, mais la popularité de notre bon roi Henri VI de Lancastre est au plus bas. Les raisons sont multiples, mais tous s’accordent à dire que c’est un incapable, inapte à mener à bien la guerre avec la France à son terme, et entouré de mauvais conseillers. La Cour ne semble jamais été aussi mal gouvernée, et ce chaos se répercute sur plusieurs grandes familles nobles qui ne cessent de se quereller et respectent de moins en moins le souverain, sans parler des corruptions croissantes. Même la populace se plaint de l’état du royaume !
La rumeur court que le Roi aurait été victime d'une crise de folie, le rendant incapable de gouverner. En attendant son rétablissement, un certain Richard Plantagenêt, chef de file de la maison d’York, aurait été nommé Lord Protector. Personnellement, je n’aurais pas opté pour cet homme lorsque l’on sait que les York pourraient être les légitimes héritiers du trône d’Angleterre. J’espère au moins qu’il remettra de l’ordre dans le royaume.
Amitiés



15 juin 1455

Douce amie
L’état du pays va de mal en pis : la guerre civile a officiellement débuté. Henri VI semble mieux se porter, mais c’est son épouse, Marguerite d'Anjou, qui dirige véritablement le royaume. D’ailleurs, l’une de ses premières mesures fut de d’éloigner Richard de la politique. La plupart des grandes maisons fidèles à Henri ont d’ailleurs reçu des propositions d’alliance avec la reine pour mettre un terme à l’influence de ce Richard Plantagenêt. Il a confirmé sa dangerosité en marchant sur Londres avec ses troupes et a affronté l’armée Lancastrienne à la bataille de Saint-Albans, le 22 mai. Je fus la première surprise d'apprendre qu’un véritable combat s’était déroulé,  en outre soldé par la défaite des forces royales. Et pour comble, le souverain aurait à nouveau succombé à la folie, lui faisant perdre son titre de Protecteur à son adversaire et l'éloignement de  Marguerite d’Anjou de la scène politique dans le but de le soigner. J’espère de tout cœur que la guerre civile prendra fin avec cette bataille et que le compromis entre les maisons d’York et de Lancaster tiendra, il en va de la paix de l’Angleterre.



5 septembre 1459

Chère Louise
La guerre a repris ici suite au retour de York vers Londres alors que la reine le lui avait interdit. Elle était parvenue à convaincre son époux de lui retirer son titre de Protecteur (à nouveau) sous prétexte du mécontentement des marchands suite à la chute de leurs affaires. Mais Richard a transgressé cet ordre royal et d’affronter de nouveau , avec ses quelques régiments, l’immense armée Lancastrienne à la bataille de Blore Heath. Ufois encore, York a vaincu, lui permettant de rassembler son armée et prêt à affronter à nouveau le roi à la bataille de Ludford Bridge. Le nombre a fait la différence et les yorkistes ont dû prendre la fuite, notamment à cause de la trahison d’un des lieutenants de Warwick, le héraut des marchands dont la popularité ne cesse de croître. Ce dernier a fui à Calais, mais impossible de le capturer, toutes nos tentatives ont échoué … pour le moment. Je suis persuadée que la reine décapitera tous ces traîtres rapidement.
Mes sentiments les plus sincères.


6 octobre 1460

Chère Louise
Nous avons bien failli changer de roi, à cinq voix près ! Vous rappelez-vous de ce Warwick ? Et bien il a pour ainsi dire envahi l’Angleterre et est parvenu, avec son armée, jusqu’à Londres après la bataille de Northampton le 10 juillet. Les yorkistes sont parvenus à capturer le roi, à nouveau victime d’une de ses crises, ce qui a poussé la garnison de la capitale à se rendre. Cependant, l’histoire ne s’arrête pas là. Richard Plantagenêt a osé revendiquer le trône, sous prétexte qu’il aurait certains droits (ne vous l’avais-je pas dit, qu'il fallait se méfier de lui ?). Heureusement pour nous, sa tentative a échoué et notre roi légitime a gardé sa place. Mais ce sera, si l’on en croit les Lords, le dernier des Lancaster sur le trône, puisque le duc d’York a été nommé comme son successeur, écartant le fils de la reine Marguerite. Le pauvre petit Edouard n’a que six ans, mais en tant que mère, je suis convaincue que jamais sa Majesté ne laissera son enfant ainsi humilié de la sorte. Après tout, pourquoi ne recevrait-il pas en héritage le royaume ? Il est bien le fils légitime du roi Henri ! Quoi qu’il en soit, lui et sa mère sont bannis de Londres, mais la rumeur voudrait qu’elle rassemble une armée dans le Nord du pays pour rendre à son garçon ce qui lui revient de droit.
Au plaisir de vous revoir bientôt


30 décembre 1460

Mon amie
Il s’est produit un miracle ! Il y a quelques semaines, Richard Plantagenêt a quitté Londres en tête de son armée afin d’affronter celle de Marguerite d’Anjou, deux fois plus nombreuse si l’on en croit les chevaliers. York occupait le château de Sandal avec ses hommes en attendant ses adversaires, et lorsque il les aperçut, il donna l’ordre d’attaquer. Le fou, comme s’il avait une chance d’en sortir. Ses troupes furent décimées, et lui tué dans la bataille, sans parler de son deuxième fils, Edmond, qui fut pris puis décapité. Voilà ce qui attend les traîtres : la mort.
De ce fait, l’aîné de la famille, qui se prénomme lui aussi Edward,a été nommé  nouveau duc d’York et donc héritier du trône d’Angleterre. Il est âgé de 18 ans mais jamais il ne saura poursuivre la révolte de son père, même avec Warwick à ses côtés. Il paraîtrait que leur armée ait croisé celle de Jasper Tudor, qui lui a donné une bonne leçon. Les Lancaster régneront à nouveau très prochainement.
A très bientôt


25 février 1461

Ma chère et tendre Louise
C’est avec joie que je vous annonce l’avancée des troupes Lancastriennes vers Londres. Malheureusement, n’ayant pas les moyens de payer son armée, la reine a ordonné à ses soldats de tout piller sur leur passage, ce qui entache gravement sa réputation, pour le plus grand plaisir de Warwick qui se sert de ce brigandage pour rallier les habitants à sa cause. Les londoniens sont si naïfs et terrorisés par Marguerite d’Anjou et cette « armée de brigands » qu’ils se sont enfermés dans la ville, refusant de céder quoi que ce soit à leur reine. Mais ils oublient que ce fut cette armée qui délivra le roi Henri VI des mains des York à la seconde bataille de Saint-Albans, et ils doivent l’obéissance à leur souverain.  Pendant qu’ils perdent leur temps à essayer de rentrer dans la capitale, les Yorkistes rassemblent leurs troupes et risquent de marcher, eux aussi, vers la ville.
Je vous tiens au courant prochainement des événements.


4 mars 1461

Ô Louise
Je suis dépitée, car si la chance avait semblé tourner en faveur des Lancaster, ce sont bien les York qui firent une entrée triomphale à Londres, acclamés par le peuple tout entier. Et non contents de leur livrer sur un plateau d’argent or et vivres, les habitants remirent également à Edouard la couronne. « King Edward ! » clamait la foule, et elle criait dans les mêmes termes lors de son couronnement, heureusement non officiel, à l’abbaye de Westmister. Il se considère déjà comme l’héritier légitime, et prétend que les Lancaster ne sont que des usurpateurs qu’il faut bannir ou exécuter. Voilà le sort qu’il réserve à notre désormais ancien roi Henri VI, à sa femme et à leur fils. L’armée yorkiste, dirigée par le nouveau souverain et Warwick, remonte désormais vers le Nord  Afin de défaire nos troupes une bonne fois pour toutes…
Je vous écris bientôt pour vous annoncer, je l’espère, de meilleures nouvelles


10 avril 1461

Chère amie
C’est désormais en Yorkiste que je vous écris, forcée de passer au vainqueur après la victoire de Plantagenêt, ou plutôt devrais-je dire, du roi Edouard IV d’Angleterre. Les armées de York et de Lancaster se sont affrontées le 29 mars à la bataille de Towton, et le nouveau monarque a vaincu nos troupes, non sans comptabiliser dans les deux camps des milliers de morts. 20 000 victimes assurent les témoins du massacre et de la déroute des perdants. Edouard a été couronné hier, 28 juin, à Westminster, sous les acclamations du peuple londonien tout entier. « God save the king »

Narja - Never Utopia
[/i][/i]
Revenir en haut Aller en bas
http://tworosesonekingdom.forumactif.org

Bienvenue dans l'Histoire (Premier Jet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bienvenue dans ma boutique!
» Bloqué dans l'histoire
» L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» Bloquer dans l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TwoRoses-OneKingdom :: Bienvenue à la Cour :: Les Parchemins Royaux-